Travailleurs étrangers

Autorisation de travail d'un étranger salarié en France

Étudiants étrangers : autorisation dérogatoire de travail18 septembre 2020

En raison de la pandémie de Covid-19, un étudiant étranger peut exercer une activité professionnelle salariée dans la limite de 80 % de la durée de travail annuelle.

Cette dérogation concerne l'étranger présent en France à la date du 16 mars 2020 et ayant une carte de séjour temporaire portant la mention Étudiant. Les étudiants algériens ne sont pas concernés.

La dérogation est applicable jusqu'à la reprise effective des cours dans les universités et les établissements d'enseignement supérieur.

L'étranger, qui entre en France pour occuper un emploi salarié, doit détenir une autorisation de travail (appelée aussi permis de travail). Sinon, il ne peut pas être embauché. L'autorisation de travail peut prendre la forme soit d'un visa ou d'un titre de séjour, soit d'un document distinct du document de séjour. Des sanctions sont prévues en cas d'emploi d'un travailleur illégal.

Attention

si vous êtes citoyen d'un pays européen, andorran, monégasque, de Saint-Marin, vous n'êtes pas concerné.

Information pratique

Immigration professionnelle : liste des métiers en tension par région

Source: Ministère chargé de l'intérieur
Partagez ce contenu :