Coronavirus (Covid-19) : notre dossier dédié

L3123-4

Le refus par un salarié d'accomplir un travail à temps partiel ne constitue ni une faute ni un motif de licenciement.