Droit d’alerte et de retrait des salariés

Un salarié peut-il refuser de travailler dans une situation dangereuse ?

Source: Fiche service-public.frMis à jour le : 30/01/2023

Lorsqu'une situation de travail présente undanger grave et imminent, le salarié doit alerter aussitôt son employeur.Il peut également quitter son poste de travail ou refuser de s'y installer sans l'accord de l'employeur. C'est ce que l'on appelle le droit de retrait.Comment le salarié informe-t-il l'employeur de l'utilisation de son droit de retrait? Le salarié est-il payé pendant l'exercice de son droit de retrait? Le salarié peut-il être sanctionné?Nous faisons un point sur la réglementation.

Oui. Le salarié peut refuser de prendre son poste de travail ou le quitter, si la situation de travail présente un danger grave et imminent pour sa sécurité ou sa santé.

Information pratique

COVID 19 - Responsabilité de l'employeur - Droit de retrait

Source: Ministère chargé du travail

Partager ce contenu : 

Avez-vous trouvé la réponse à votre question ?