Coronavirus (Covid-19) : notre dossier dédié
Travail de nuit et en soirée

Travail de nuit du salarié du secteur privé

Coronavirus : adaptation du droit du travail01 avril 2020

L'ordonnance n° 2020-323 du 25 mars 2020 portant mesures d'urgence en matière de congés payés, de durée du travail et de jours de repos prévoit pour les travailleurs de nuit, de déroger temporairement et exceptionnellement :

  • à la durée maximale quotidienne de travail de nuit

  • à la durée hebdomadaire de travail de nuit.

Cette dérogation ne peut s'étendre au-delà du 31 décembre 2020.

La période constituant le travail de nuit peut être définie par une convention collective. En l'absence de dispositions conventionnelles, le travail de nuit est effectué entre 21 heures et 6 heures. Au-delà d'un certain nombre d'heures de travail de nuit, le salarié est considéré comme travailleur de nuit et bénéficie de droits particuliers : compensations horaires et salariales, suivi médical.

Vous dépendez d'une convention collective