Contrat de travail

Entretien professionnel : nouveautés Covid-19

Le Gouvernement a décidé de prendre plusieurs mesures afin d’accompagner les entreprises et les salariés pour faire face aux conséquences de la crise du coronavirus, notamment pendant la période de l’état d’urgence sanitaire.

Nous vous décryptons ici les différentes mesures concernant l’entretien professionnel.

Pour rappel, l’employeur doit organiser tous les 6 ans l’entretien professionnel du salarié afin de faire un état des lieux récapitulatif de son parcours professionnel. Cette obligation a été créée par la loi du 5 mars 2014. Il en résulte que pour de nombreux salariés, le terme de cette période de 6 ans est en 2020. Une sanction est prévue dans les entreprises d’au moins 50 salariés, si le salarié n’a pas bénéficié des entretiens prévus et d’au moins une formation autre que celle mentionnée à l’article L6321-2 du code du travail. Dans ce cas, l’employeur doit abonder son compte personnel de formation.

Toutefois, en raison de l’état d’urgence sanitaire, cet entretien professionnel peut être reporté jusqu’au 30 juin 2021. La sanction normalement prévue ne sera donc pas applicable avant cette date.

Partager ce contenu :