Rémunération du dirigeant d'une association

Pour qu'un organisme soit considéré comme non lucratif et en conséquence exonéré des impôts commerciaux, il doit en principe être dirigé par des bénévoles. Toutefois, un organisme peut décider de rémunérer ses dirigeants sans remettre en cause le caractère désintéressé de sa gestion. Deux modes de rémunération sont possibles : le régime de la tolérance administrative des 3/4 du Smic ou le régime légal si la moyenne des ressources annuelles des 3 derniers exercices dépasse 200 000 €.