Congés liés à la naissance et à l’enfance

Peut-on enchaîner congé de naissance et congé de paternité et d'accueil ?

Oui, le congé de naissance et le congé de paternité et d'accueil de l'enfant peuvent être enchaînés ou pris séparément, selon la date de prise de congé, avant ou après le 1er juillet 2021.

Naissance à partir du 1er juillet 2021 (ou prévue à partir de cette date)

Oui. Le congé de naissance et le congé de paternité et d'accueil de l'enfant peuvent être enchaînés ou pris séparément.

À savoir

une période obligatoire du congé de paternité et d'accueil de l'enfant de 4 jours calendaires doit être prise immédiatement suite au congé de naissance de 3 jours. En cas d'hospitalisation immédiate de l'enfant après sa naissance, un congé spécifique peut être accordé.

Pour que ces 2 congés se succèdent, le salarié doit tenir compte du délai imposé pour prévenir son employeur de son souhait de prendre le congé de paternité et d'accueil de l'enfant. Ce délai est d'au moins 1 mois.

Le salarié peut demander à bénéficier du congé de paternité et d'accueil de l'enfant alors que celui-ci n'est pas encore né.

Le congé de paternité et d'accueil de l'enfant s'ajoute aux 3 jours du congé de naissance.

Il doit impérativement être pris dans les 6 mois qui suivent la naissance de l'enfant.

Exemple

Un salarié dont l'enfant naît un samedi bénéficie d'un congé de naissance de 3 jours. Le congé de naissance est calculé en jours ouvrables. Le congé débute donc le 1er jour ouvrable suivant la naissance, il a donc lieu du lundi au mercredi. Le salarié doit également prendre immédiatement ses 4 jours obligatoires de congé de paternité et d'accueil de l'enfant. Ce congé de paternité et d'accueil de l'enfant est décompté en  jours calendaires, soit du jeudi au dimanche. Le salarié doit donc prendre un congé cumulé du lundi au dimanche.

Références juridiques concernées :
Partager ce contenu :